1. Ajuste Communication
  2. Blog
  3. Salle de Presse

Salle de Presse

4Mai 2018

L’exigence qualité-fiabilité-sécurité du made in France NTN-SNR pour les butées de suspension

Téléchargez le communiqué

NTN-SNR a réceptionné mi-février à Seynod (Haute-Savoie, France) sa nouvelle ligne d’assemblage de dernière génération pour ses butées de suspension. Celle-ci vient compléter l’important parc machines de ce site de production de 42 000 m2. Sur ce marché en croissance, notamment au niveau de la rechange, NTN-SNR confirme son exigence de qualité, de fiabilité et de sécurité en investissant de façon permanente sur son site français de production. Elle confirme également sa position de leader sur la première monte et propose des pièces pour la rechange de qualité premium constructeur avec un contrôle qualité sur 100% des pièces. Cette qualité est essentielle pour des pièces de châssis qui contribuent à la sécurité du véhicule, notamment à sa tenue de route et à la qualité du freinage. Pour assurer une sécurité optimale, ces pièces de suspension doivent ainsi être remplacées en même temps que les amortisseurs. C’est pourquoi, NTN-SNR renforce également ses positions sur l’aftermarket. Sur ce marché qui sera sans doute dopé par les nouveaux contrôles techniques, son expérience de la première monte et la qualité premium de sa production lui permettent d’avoir des objectifs de croissance importants et de se positionner parmi les leaders sur ces pièces.

Investissements pour une qualité premium made in France

Plusieurs millions d’euros ont été investis dans l’usine de Seynod 1 pour assurer la qualité optimale de la production de butées de suspension de dernière génération. Une nouvelle presse qui développe une poussée de 600 tonnes met en oeuvre un process d’emboutissage de haute précision pour une meilleure productivité. Le traitement thermique est effectué dans la foulée toujours sur site, et deux nouvelles lignes d’assemblage de dernière génération dont la dernière réceptionnée le 7 février viennent compléter le processus de production. Entre première monte et rechange automobile, ce sont plus de 20 millions de pièces de suspension qui sont produites chaque année dans l’usine de Seynod. Les butées de suspension pour la rechange automobile bénéficient ainsi du savoir-faire et de l’exigence qualité de la première monte de NTN-SNR qui est un des leaders sur ce marché avec 35 % de parts de marché en Europe. Chaque pièce produite est de qualité premium. Elles sont constituées d’aciers trempés ainsi que de plastiques et de graisses de qualité supérieure. Elles font l’objet d’un contrôle qualité à 100%. Des mesures et contrôles automatiques sont réalisés tout au long du process d’assemblage et un dernier contrôle visuel esteffectué avant mise en colis. Par ailleurs, lors des phases de développement, les pièces sont soumises à de nombreux tests de validation : tests de compression/détente, d’étanchéité à la pollution et de durabilité (sur banc).

Une pièce de sécurité essentielle à remplacer avec les amortisseurs

Préconisations et évolutions réglementaires pour plus de sécurité

Les kits de suspension font l’objet de ce soin tout particulier car il s’agit bien de pièces de châssis contribuant à la sécurité du véhicule. Une suspension dégradée peut conduire à une distance de freinage rallongée de 15 % et peut provoquer un accident. NTN-SNR préconise à ce sujet de changer les butées de suspension au même titre et à la même fréquence que les amortisseurs, soit entre 75 000 et 100 000 km. Trop souvent, cette pièce essentielle au bon fonctionnement de la suspension est négligée. Les évolutions du contrôle technique devraient aider à une prise de conscience plus forte de son importance et du besoin de la remplacer.

Objectif 2020 : 95 % des modèles automobiles couverts par la gamme de rechange NTN-SNR
en qualité premium

NTN-SNR propose une gamme de butées et de kits de suspension intégrant les pièces de filtration qui s’étoffe d’année en année avec plus de 500 produits dont 386 kits de suspension avant et arrière. Objectif 2020 : atteindre un taux de couverture de 95 %. Cela en fait une des offres les plus étendues du marché de la rechange automobile sur ce type de pièces. Celles-ci font partie du département châssis de NTN-SNR qui a comme mot d’ordre « #SecurityInside ». Cette offre bénéficie de la qualité première monte « made in France » de NTN-SNR.

Téléchargez le communiqué

CONTACT PRESSE : Carol Donat – +33 (0)4 50 65 93 32 – carol.donat@ntn-snr.fr

7Juil 2017

Expérience & Industrie : les entreprises, acteurs de leur futur

 

Communiqué de presse

le 7 juillet 2017

 

 

 

Téléchargez le communiqué de presse au format PDF

A l’occasion de son Assemblée Générale, le pôle Mont-Blanc Industries a fait vivre à
ses 180 participants une expérience créative et immersive pour explorer de nouveaux
horizons. Cette soirée connectée a été rythmée par un temps d’inspiration puis un temps
d’interaction pour approfondir des sujets clés de l’Industrie du Futur. L’objectif était de
faire émerger des idées innovantes des entreprises et des partenaires pour partager une
vision commune et adapter les actions aux enjeux de demain pour les PME-ETI.

Un temps d’inspiration sur 3 thématiques du futur

L’expérience sensorielle est un levier de différenciation dans la conception de produits
industriels selon Régine Charvet-Pello, Fondatrice du design sensoriel en France et Directrice
de Certesens.
L’intelligence sensorielle est partagée par tous les humains depuis leur origine et l’origine des
temps. Elle fonctionne sur le corps humain (ses 5 sens et ses émotions), et les neurosciences
(clé de compréhension des réactions de notre cerveau).
Prendre en compte cette dimension sensorielle dans l’élaboration de produits et services permet
une meilleure adéquation de l’offre pour les utilisateurs ; par exemple une machines-outils doit
donner une sensation de sécurité, une voiture individuelle, le sentiment de confort de sécurité
ou encore une bouteille de bière en verre givré, une sensation de «boire frais».
L’avenir de l’intelligence sensorielle est un levier de succès pour les industriels pour répondre
aux mutations de notre société.

Lexpérience collaborateur selon Delphine Zanelli, directrice du cabinet Conversations,
spécialisée en Agilité et Management des Hommes, est un avantage compétitif dans l’Industrie
4.0. Cette démarche qui consiste à créer un futur avec ses collaborateurs, permet d’attirer et
fidéliser les collaborateurs qui rendront l’entreprise meilleure et les clients plus satisfaits. Cela
implique un simple postulat : avoir confiance en l’individu, en sa bonne volonté et sa capacité
à prendre des responsabilités.
Ensuite il s’agit de confronter les attentes de l’organisation avec celles des collaborateurs dans
le but de co-créer un environnement inspirant suscitant la confiance et le plein engagement.
Dans un contexte multi-générationnel complexe, d’un rejet d’une partie des managers, il est
essentiel de revisiter régulièrement la raison d’être de l’entreprise et de co-construire le futur
avec ses collaborateurs.

La réalité virtuelle est un moyen au service de l’innovation industrielle et de la montée en
compétences selon Sophie Sagot-Duvauroux, spécialiste de la réalité virtuelle et Directrice du
Technocampus Smart Factory à Saint-Nazaire.
La réalité virtuelle est utilisée en amont des projets industriels, dans les phases de conception
et d’industrialisation. L’idée est de mieux vendre, mieux concevoir, mieux fabriquer, mieux
former…et par exemple cloner le réel pour mieux expérimenter. Le Technocampus a développé
une plateforme d’entrepreneurs autour de la réalité virtuelle et de la robotique avec un
équipement haut de gamme mutualisé. Ce lieu permet de monter des projets collaboratifs entre
industriels et PME, de fertiliser les compétences auprès de PME et d’attirer des clients (Airbus
utilise les équipements).

Un temps d’interactions avec des workshops interactifs
Les participants, répartis par table, ont contribué à des ateliers animés par les partenaires de
l’écosystème du pôle avec des I-pad. En se projetant en 2030, ils ont co-construit une vision
commune et partager des idées innovantes. Cette expérience unique et créative, dans laquelle
chacun a joué un rôle d’acteur, a porté ses fruits en termes de créativité, d’échanges et de
résultats. De la vision idéale en passant à la priorisation jusqu’à la définition d’actions
concrètes, telles ont été les étapes clés de la séance de travail. Une soirée riche d’échanges et
d’idées qui va permettre de nourrir la feuille de route du pôle.
Un bilan 2016 positif pour le pôle dans un contexte incertain

Le Pôle de compétitivité Mont-Blanc Industries a fêté en 2016 ses 10 ans d’existence ! Un parcours
couronné de succès grâce à des adhérents toujours plus nombreux et qui s’impliquent de plus en plus
pour atteindre aujourd’hui un taux de 86 % de participation aux actions du Pôle ! Cette confiance,
cet attachement et cette reconnaissance sont les fruits d’un modèle frugal et ambitieux, ancré sur le
territoire.
Dans un contexte contraint par la loi NOTRe, et après plusieurs échanges avec Martial Saddier,

Vice-Président de la région AURA, et ses services, le Pôle a pu constater la volonté de la Région de
trouver des solutions et d’assurer au pôle et à ses partenaires les moyens de leur mission.
Le pôle Mont-Blanc Industries et les entreprises qui le composent, ont pour leur part la volonté de
poursuivre l’œuvre entamée.

Chiffres clés 2016 :
– 310 entreprises membres (taux
d’implication égal à 86%)
– 17 projets labellisés et ciblés Industrie
du Futur (projets Acrobot, Puncnhi,
formation Data Scientist…)
– 40 entreprisse engagées dans la
démarche Mont-Blanc Excellence
Industries (diagnostic et pan
d’actions/Industrie du Futur)
– 123 actions d’accompagnement
accessibles aux adhérents
– 138 emplois créés depuis 2012 avec 2
groupements d’employeurs
– Constitution d’une grappe fournisseurs
Auto avec Continental
– Mission Industrie 4.0 avec le cluster
allemand It’s OWL

Téléchargez le communiqué de presse au format PDF

Contact Presse : Diane DUBOIS
Déléguée à la Communication – 06.30.06.35.89
diane.dubois@montblancindustries.com

19Juin 2017

Le E-Wazuma de NTN-SNR en vedette au salon ID4CAR sur le site de PSA Rennes le 22 juin 2017

Le moteur-roue électrique de NTN-SNR à l’honneur

Le E-Wazuma de NTN-SNR en vedette au salon ID4CAR sur le site de PSA Rennes le 22 juin 2017

Téléchargez le communiqué au format PDF

Communiqué de presse Annecy (Haute-Savoie, France), le 19 juin 2017 NTN-SNR ROULEMENTS · www.ntn-snr.com

Le E-Wazuma développé par NTN-SNR et le constructeur français Lazareth sera exposé en vedette le 22 juin 2017 sur le site de PSA Rennes dans le cadre du salon ID4CAR. Le E-Wazuma, version électrique du fameux tricycle sportif Wazuma, offre une nouvelle vitrine à la technologie du moteur-roue électrique développée par NTN-SNR. Deux moteursroues de 30 KW chacun sont intégrés aux deux roues arrière jumelées du tricycle pour lui offrir des performances dignes d’une sportive et un comportement unique. Ce salon ID4CAR est axé autour du véhicule et de la mobilité du futur. Ecologique, connecté et autonome, l’édition 2017 a pour ambition d’aller encore plus loin dans le renforcement et le développement des opportunités d’innovation et/ou business.

Puissance et performances au rendez-vous

Une technologie moteur-roue adaptée

Le tricycle E-Wazuma est équipé de deux moteurs-roues électriques développés par NTN-SNR de 30 KW sur chacune des roues arrières jumelées et fonctionne avec une batterie de 500 Volts et de 10 KWh. Il est directement développé à partir du modèle Wazuma LR1 créé par Lazareth. Le E-Wazuma offre aujourd’hui des performances et un comportement routier comparable à la version thermique avec une puissance légèrement inférieure. En outre, avec un rendement supérieur à 90%, le moteur propose un couple de 490 N/m largement supérieur au moteur thermique pour une capacité d’accélération remarquable et sans à-coup, gérée par une électronique de commande extrêmement précise.

Des batteries Li-ion innovantes et fabriquées en France

TYVA ÉNERGIE a fabriqué en un temps record une batterie Li-ion haute tension de 500 V pour équiper le E-Wazuma. Elle a pu relever ce défi grâce à la technologie de batteries Li-ion modulaires et innovantes qu’elle a développée : TYVA MODULOO. Les modules TYVA MODULOO intègrent la dernière génération de cellules Li-ion NMC permettant d’avoir un courant de décharge très puissant avec un poids réduit.

Un projet d’exception, vitrine technologique du savoir-faire français

Ce projet permet de faire la démonstration du savoir-faire technologique de plusieurs entreprises françaises et particulièrement rhônalpines :

NTN-SNR (Annecy, 74), qui développe depuis quelques années la technologie du moteurroue électrique et a déjà obtenu l’Automechanika Innovation Award en 2012 pour celle-ci ;

Lazareth (Annecy-le-Vieux, 74), constructeur auto-moto spécialisé dans la création de véhicules uniques et les micro-séries de véhicules d’exception, qui a créé le Wazuma, concept de tricycle sportif avec roues arrière jumelées ;

TYVA ÉNERGIE (Annonay, 07), pour la batterie de 500V qui a nécessité un développement particulier pour être adaptable sur le châssis ;

Viveris Technologies (Villeurbanne, 69) pour l’électronique de commande, cruciale pour la bonne gestion de la motorisation et des accélérations ;

Freemens (Saint Martin d’Hères, 38), pour le système BMS (Battery Management System) assurant la surveillance et le monitoring de la batterie haute tension.

NTN-SNR, une ambition affirmée dans l’innovation automobile

NTN-SNR accompagne la mutation du marché automobile vers la traction électrique, en développant des solutions de mesures d’angles compactes et performantes intégrées ou accolées au roulement, capteur nécessaire à tout moteur électrique ‘brushless’. Ceci dans le but d’obtenir des performances optimumales. L’électrification rend par ailleurs possible l’automatisation d’une multitude de fonction (steer by wire, break by wire, …), par le biais d’actionneur électromécanique. NTN-SNR est en mesure de répondre à ces nouveaux besoins avec une offre complète et adaptée à chaque application.

Téléchargez le communiqué au format PDF

CONTACT PRESSE : Carol DONAT- +33 (0) 4 50 65 30 27 – carol.donat@ntn-snr.fr

19Juin 2017

NTN-SNR au salon du Bourget du 19 au 25 juin 2017

L’usine du futur de NTN-SNR prête pour le décollage des commandes 

Téléchargez le communiqué de presse au format PDF

 

Communiqué de presse

Annecy (Haute-Savoie, France), le 19 juin 2017
www.ntn-snr.com

NTN-SNR se présente au salon du Bourget du 19 au 25 juin en ordre de bataille, prête à satisfaire les commandes issues des importants contrats signés pour la fourniture de roulements sur les moteurs LEAP de CFMI, les moteurs GTF de Pratt et Whitney et les moteurs Trent 1000 et 7000 de Rolls Royce. Le projet Take-off et 27 millions d’investissement permettront d’agrandir et moderniser le site d’Argonay (France, 74) entièrement dédié à la production de roulements pour l’aéronautique. Cette nouvelle usine du futur produit déjà ses premières pièces. Les investissements s’étaleront jusqu’en 2018 avec robots, machines best in class pour rectification, usinages complexes et traitements thermiques, mise en place d’un MES (Manufacturing Execution System), méthode Lean et postes ergonomiques. Par ailleurs, NTN-SNR travaille sur les transmissions du nouvel hélicoptère X6 d’Airbus Helicopters. Elle s’organise pour obtenir la certification client qui lui permettra d’aller sur le marché de la maintenance et réparation des roulements du LEAP et développe un programme de R&D dans la métallurgie des poudres.

Les 27 millions d’investissements du projet Take-off de NTN-SNR vont lui permettre de proposer un site à la pointe de la technologie et de la productivité pour satisfaire aux exigences de qualité et aux volumes des commandes des nouveaux contrats signés. C’est une véritable usine du futur pour produire les roulements des moteurs LEAP de CFMI (co-entreprise de GE et SNECMA, groupe Safran), GTF de Pratt et Whitney et Trent 1000 et 7000 de Rolls Royce. Près de 70% des investissements sont consacrés au parc machines pour les traitements thermiques (cémentation, traitement sous vide et nitruration), la rectification, l’usinage complexe, une nouvelle technologie de rupture pour la production de rouleaux, la métrologie, l’automatisation de certains procédés et les contrôles non destructifs. La méthode Lean a été appliquée à l’optimisation des gammes , à la conception des lignes et à l’ergonomie des postes de travail avec par exemple la réalisation de cotation de poste en phase étude aussi bien sur le plan physique que cognitif. Cette organisation, ainsi qu’une formation poussée des équipes, permettent de diviser par quatre le temps de traversée des pièces en production pour soutenir les montées en cadences qui seront imposées par les nouveaux programmes. Un autre point majeur pour répondre aux exigences de ces marchés est la parfaite traçabilité des pièces produites qui est assurée par un pilotage informatique MES. Enfin, pour garantir la meilleure stabilité mécanique des pièces durant la production, le nouveau bâtiment répond à des contraintes thermiques importantes, n’autorisant pas de variations de plus de 1° C par heure sur 3800 m2.

Nouveaux marchés, nouveaux programmes d’innovation

Depuis ses contrats pour équiper les moteurs LEAP de CFMI, GTF de Pratt et Whitney et le Trent 1000 et 7000 de Rolls Royce, NTN-SNR a pérennisé sa relation très ancienne avec Airbus Helicopters en étant sélectionné pour le développement des roulements de transmission de l’hélicoptère X6, appareil destiné à remplacer le Super-Puma.

NTN-SNR vise également le marché important de la maintenance et réparation des roulements du moteur LEAP en mettant en œuvre les process qui lui permettront d’obtenir la certification client. NTN-SNR est reconnue sur ce marché depuis 25 ans avec son activité sur les roulements du moteur CFM56.

NTN-SNR consacre toujours une part importante à l’innovation, notamment dans le domaine aéronautique. Un des nouveaux axes de recherche est celui de la métallurgie des poudres. Cette nouvelle technologie est très prometteuse pour obtenir des aciers capables de supporter des charges plus importantes dans un même encombrement grâce à une plus grande dureté et une meilleure résistance à la fatigue. Elle travaille sur ce sujet avec Aubert et Duval, aciériste français reconnu dans le monde aéronautique qui sera également présent au salon du Bourget.

CONTACT PRESSE : Carol DONAT- +33 (0) 4 50 65 30 27 – carol.donat@ntn-snr.fr

Téléchargez le communiqué de presse au format PDF

19Mai 2017

12 PROJETS AU FUI 23 ISSUS DU COLLECTIF DES 8 PÔLES « INDUSTRIE DU FUTUR »

Téléchargez le communiqué de presse au format PDF

Communiqué de presse
19 mai 2017

 

 

12 projets FUI 23 sur les 55 notifiés sont issus du Collectif des pôles « Industrie du Futur » de la région AUVERGNE-RHÔNE-ALPES
Budget global : 38 millions € ; Nombre total de partenaires : 81

Ces projets ont été déposés avec comme premier pôle labellisateur un membre du collectif des pôles de compétitivité de la Région AUVERGNE-RHÔNE-ALPES pour l’Industrie du Futur, collectif dont l’objectif est de valoriser la dynamique d’innovation collaborative de l’écosystème de la Région dans les domaines de l’Industrie du Futur avec l’appui de Grenoble INP.

Les 7 domaines de l’Industrie du Futur développés par le collectif sont :
D1 : Procédés avancés de fabrication
D2 : Systèmes de production intelligents et agiles
D3 : Usine numérique
D4 : Usine éco-efficiente
D5 : Usine intégrée / usine étendue
D6 : L’homme dans l’usine
D7 : Usine orientée client et usages

Les pôles membres du collectif de la Région AUVERGNE-RHÔNE-ALPES pour l’Industrie du Futur sont :
AXELERA : chimie et environnement
IMAGINOVE : contenus et usages numériques
MINALOGIC : technologies du numérique
MONT-BLANC INDUSTRIES : usinage de précision et mécatronique
PLASTIPOLIS : plasturgie
TECHTERA : textiles et matériaux souples
TENERRDIS : transition énergétique
VIAMECA : systèmes mécaniques intelligents

Les projets « Industrie du Futur » du FUI 23 sont :
3D HYBRIDE, ALMEE, COCASSE, EASYMAINT, IMAGAZ, MEEQUAI, NCF HP², PLUG&WET 2, PUNCHI,
THERMOFIP, USICONNECT, VIBRINNOV

Les projets

3D HYBRIDE

Développement d’une machine hybride 100% laser qui intègre une fonction additive SLM et une fonction soustractive par laser femto seconde. Une telle machine permettra d’atteindre un niveau de finition des surfaces et leur fonctionnalisation afin de satisfaire les exigences des marchés aéro, automobile et médical par exemple.
Domaine(s) Industrie du futur : D1
Budget du projet : 4 M€
Nombre de partenaires : 7
Labellisation : VIAMECA
Co-labellisation : MINALOGIC

ALMEE

Mise en place d’une filière régionale complète de fabrication additive pour pièces aéronautiques en alliage
d’Aluminium de hautes performances type 6xxx ou équivalent
Domaine(s) Industrie du futur : D1
Budget du projet : 3,7 M€
Nombre de partenaires : 10
Labellisation : VIAMECA
Co-labellisation : MONT-BLANC INDUSTRIES

COCASSE

Production de nouveaux analyseurs de valeur énergétique de gaz naturel fortement miniaturisés
adaptés au consommateur final
Domaine(s) Industrie du futur : D4
Budget du projet : 3,6 M€
Nombre de partenaires : 4
Labellisation : MINALOGIC
Co-labellisation : AXELERA, TENERRDIS

EASYMAINT

Développement d’une solution de diagnostic anticipé des pannes sur les machines pour PME-PMI,
accessible au plus grand nombre
Domaine(s) Industrie du futur : D2
Budget du projet : 2,8 M€
Nombre de partenaires : 6
Labellisation : MINALOGIC

IMAGAZ

Développement des systèmes optiques permettant de détecter l’émanation de gaz inflammables et
nocifs
Domaine(s) Industrie du futur : D4
Budget du projet : 4 M€
Nombre de partenaires : 7
Labellisation : MINALOGIC
Co-labellisation : AVENIA, OPTITEC

MEEQUAI

Mesure embarquée de la qualité acoustique de l’Infrastructure ferroviaire. La solution
mécatronique développée permettra de cartographier en tout point l’état du réseau ferré au regard
de la performance bruit ; elle contribuera ainsi à la planification des opérations de maintenance.
Domaine(s) Industrie du futur : D5
Budget du projet : 2,3 M€
Nombre de partenaires : 3
Labellisation : VIAMECA
Co-labellisation : I-TRANS

NCF HP²

Développement d’une nouvelle génération de textiles hautes performances et haute productivité
de type Non Crimp Fabric à base de fibre de carbone et les procédés textiles associés pour la
fabrication de pièces composites thermodurcissables pour l’aéronautique et l’automobile
Domaine(s) Industrie du futur : D1, D4
Budget du projet : 4 M€
Nombre de partenaires : 4
Labellisation : TECHTERA
Co-labellisation : AXELERA, VIAMECA

PLUG & WET 2

Développement de systèmes intelligents d’humidification des fibres et captures de bourres pour les
métiers à tisser, afin d’améliorer la productivité et diminuer les consommations d’eau et d’énergie
pour un tissage performant
Domaine(s) Industrie du futur : D2, D4
Budget du projet : 2 M€
Nombre de partenaires : 7
Labellisation : TECHTERA
Co-labellisation : CAPENERGIES, VIAMECA

PUNCHI

Conception et développement d’une offre d’usinage de barres céramiques à cru, utilisant une
technologie de serrage auto-adaptatif ainsi qu’un système de récupération et réutilisation des
poussières
Domaine(s) Industrie du futur : D1, D2, D4
Budget du projet : 2,6 M€
Nombre de partenaires : 5
Labellisation : MONT-BLANC INDUSTRIES
Co-labellisation : AXELERA, PÔLE EUROPEEN DE LA CERAMIQUE

THERMOFIP

Développement d’une technologie industrielle de simulation intégrative prenant en compte les
effets de vieillissement de pièces de moteurs automobiles en matériaux composites
Domaine(s) Industrie du futur : D1, D3
Budget du projet : 4,5 M€
Nombre de partenaires : 12
Labellisation : AXELERA
Co-labellisation : IDFORCAR, MOV’EO

USICONNECT

Augmentation de la performance et fiabilisation des procédés d’enlèvement matière de pièces à très
fortes valeurs ajoutées (aéronautique, spatial…) ou de pièces fabriquées en grande série
(automobile) par un pilotage intelligent du processus de coupe dans le cadre de l’Industrie du Futur
Domaine(s) Industrie du futur : D1, D5
Budget du projet : 3,1 M€
Nombre de partenaires : 10
Labellisation : VIAMECA
Co-labellisation : MONT-BLANC INDUSTRIES, PÔLE VEHICULE DU FUTUR, SAFE CLUSTER

VIBRINNOV

Développement de matériaux absorbant les vibrations pour la réduction de la propagation des
chocs et des vibrations dans les tissus mous lors de la pratique sportive
Domaine(s) Industrie du futur : D1
Budget du projet : 1,8 M€
Nombre de partenaires : 6
Labellisation : PLASTIPOLIS
Co-labellisation : AEROSPACE VALLEY, CAP DIGITAL PARIS REGION

Téléchargez le communiqué de presse au format PDF

Contacts
AXELERA : philippe.lethuaut@axelera.org
IMAGINOVE : contact@imaginove.fr
MINALOGIC : david.vitale@minalogic.com
MONT-BLANC INDUSTRIES : diane.dubois@montblancindustries.com
PLASTIPOLIS : charlotte.thevenet@plastipolis.fr
TECHTERA : contact@techtera.org
TENERRDIS : projet@tenerrdis.fr
VIAMECA : projets@viameca.f

19Avr 2017

NTN-SNR présente ses innovations au salon de Hanovre (Allemagne)

L’innovation partout, l’innovation pour tous.

Télécharger le communiqué au format PDF

Communiqué de presse
Annecy (Haute-Savoie, France), le 19 Avril 2017
NTN-SNR ROULEMENTS · www.ntn-snr.com

Lors du salon de Hanovre (Allemagne) du 24 au 28 Avril, NTN-SNR présentera une série d’innovations. Expert en roulements et capteurs magnétiques, NTN-SNR a développé une offre de solutions de « Condition Monitoring System » pour la surveillance des machines industrielles tournantes. Cette technologie a d’ailleurs été récemment récompensée lors du European Mechatronics Meeting le 6 avril dernier. Les capteurs de vitesse ou de position seront également présentés. Enfin, la gamme de roulements ULTAGE s’impose comme un nouveau label sur les marchés de la machine-outil, des mines et carrières et bien plus encore…

A l’occasion du salon de Hanovre (Allemagne), NTN-SNR va accueillir plusieurs centaines de visiteurs sur le stand qu’il tient du 24 au 28 avril. Un espace de 370m² entièrement consacré à l’expertise du roulement et aux innovations. L’innovation est à l’honneur, avec une mention spéciale pour les nouvelles solutions de mécatronique et de monitoring.

Expert en roulements et capteurs magnétiques, NTN-SNR a développé une gamme de solutions innovantes pour la surveillance des machines industrielles tournantes. La technologie Monitor’IT, « Condition Monitoring System », a d’ailleurs récemment remporté un trophée lors des European Mechatronics Awards 2017 à Lyon (France) le 6 avril 2017. Une solution « plug & play » orientée Industrie du futur. Il s’agit d’une solution combinant signaux magnétiques et vibratoires dans un boitier d’acquisition unique. Avec, à l’arrivée, une surveillance complète : roulements, engrenages, balourds, désalignements, structures. La technologie d’acquisition magnétique NTN-SNR présente quatre atouts par rapport aux
méthodes basées sur l’analyse vibratoire : capteur déporté de la ligne d’arbre endommagée, vitesse lente de rotation (jusqu’à 5 tours/min), faible sensibilité aux environnements bruités, réduction du nombre de capteurs (moins 60% dans certains cas). NTN-SNR tire parti de son expertise développée sur les technologies magnétiques en rotation. Il a développé ses propres capteurs et codeurs et leur traitement du signal. Sur le stand, un espace est dédié exclusivement à cette gamme : capteurs de vitesse, de position à moyenne et haute résolution. NTN-SNR consacre un pôle au label ULTAGE. Il atteste de la valeur ajoutée de la gamme qui est certifiée ; durée de vie augmentée, couts de maintenance optimisés, accompagnement tout au long du cycle de vie du roulement, etc. Ce label ULTAGE est aujourd’hui appliqué aux roulements à rotule sur rouleaux, à rouleaux coniques et cylindriques, ainsi que les roulements haute précision. L’innovation est un pilier majeur de la stratégie de développement de NTN-SNR sur tous les marchés de l’industrie : mines & carrières, transmission, robotique, machine-outil, ferroviaire…

***

NTN-SNR ROULEMENTS, dont le siège est à Annecy (Haute-Savoie, France), appartient au groupe japonais NTN Corporation, un des leaders mondiaux du roulement. NTN-SNR assure le management et le développement de toutes les activités NTN pour la région EMEA et le Brésil. Acteur majeur en tant que concepteur, développeur et fabricant de roulements et sous-ensembles pour l’automobile, l’industrie et l’aéronautique, NTN-SNR propose une offre globale en développant également des services et des solutions de maintenance. NTN-SNR emploie 4 379 personnes et compte 9 sites de production, dont 6 en France, ainsi que 18 représentations commerciales.

Télécharger le communiqué au format PDF

CONTACT PRESSE : Carol DONAT- +33 (0) 4 50 65 30 27 – carol.donat@ntn-snr.fr


AJUSTE COMMUNICATION - OSEZ LA PERTINENCE ! - AGENCE DE COMMUNICATION ANNECY