Téléchargez le communiqué de presse

Téléchargez le rapport d’étude

8e vague de résultats de l’Observatoire de la santé des entreprises

de Mont-Blanc Industries

Poursuite de l’amélioration de l’activité et priorité

au développement commercial

La baisse des impôts de production très attendue

 

La 8e vague de résultats de l’Observatoire de la santé des entreprises mis en place depuis le mois de mars par Mont-Blanc Industries, pilier du pôle de compétitivité CIMES sur les deux Savoie, en partenariat avec le cabinet Infusion, la Fondation de l’Université Savoie Mont-Blanc et Thésame (Lab Peak), a été publiée le 20 octobre 2020. Trois mois après la précédente vague (22 juin) et un mois et demi après l’annonce du plan de relance gouvernemental, 141 entreprises ont répondu à l’enquête contre 125 à la précédente. Plusieurs points sont à noter :

UN NIVEAU D’ACTIVITÉ EN AMÉLIORATION DEPUIS JUIN

Le niveau d’activité moyen des entreprises (76,8%) confirme une amélioration depuis la dernière vague. 49% des entreprises déclarent ainsi un taux d’activité supérieur à 85% soit 27,4 pts de mieux qu’en juin. On peut noter la très forte progression des entreprises ayant une activité supérieure à 95%, 21,2% soit +17,9pts. Le nombre d’entreprises en difficulté, avec un niveau d’activité inférieur à 50%, se réduit considérablement pour s’établir à 8% (-17,8 pts).

Si 70% des entreprises projettent toujours un CA en baisse pour l’année 2020, aucune ne déclare courir un risque de défaillance dans les prochaines semaines. Elles sont cependant encore 15,3% à penser que cela pourrait arriver dans les prochains mois, score qui ne s’est quasiment pas réduit par rapport à la dernière vague (17,5%) et qui atteste de la difficulté de ces entreprises à s’en sortir. À noter, à l’inverse, que 9,5% des entreprises anticipent un CA en hausse pour 2020 par rapport à leurs prévisions.

PRIORITÉ À LA RECHERCHE DE NOUVEAUX CLIENTS ET À LA DIVERSIFICATION DES SECTEURS SERVIS

Les entreprises considèrent dans leur grande majorité que le développement commercial est nécessaire, devant les actions RH et l’accroissement de leur capacité d’innovation. Ce développement commercial repose avant tout sur « la recherche de nouveaux clients » (94%) ainsi que sur la « diversification des secteurs servis » (77,6%).

Parallèlement, 8 entreprises sur 10 considèrent qu’il faut « développer les compétences », « les expertises et la polyvalence » des collaborateurs afin de « réorganiser le travail pour faire plus avec moins ». Enfin, l’écosystème local (fournisseurs, partenaires et réseaux locaux) est clairement identifié comme un levier important d’action pour près de 7 entreprises sur 10.

LA BAISSE DES IMPÔTS DE PRODUCTION ATTENDUE PAR PLUS DE 7 ENTREPRISES SUR 10

Parmi toutes les mesures présentées par le plan de relance du gouvernement, « La baisse des impôts de production » est LA mesure attendue par la majorité des entreprises (73,8%). Paradoxalement, elles ne sont plus que 59,2% à déclarer qu’elle aura un effet sur leur compétitivité.

Avec près de 50% d’adhésion, une mesure autour de l’emploi se détache néanmoins : le « soutien à l’emploi des jeunes » 48,5%. « L’activité partielle » reste importante pour 41,5% des répondants. Ce dernier résultat est à rapprocher du fait que plus de la moitié des entreprises, 56,7% (- 25,8 pts) continuent d’utiliser la « mesure de chômage partiel ».

Ce résultat ainsi que la mise en œuvre de plans d’économie par 43,3% (-5 pts) des entreprises souligne que le taux d’activité n’étant toujours pas revenu à la normale, la prudence reste de mise pour les dirigeants.

————-

Partenariats :

Le cabinet INFUSION s’est mobilisé au côté de MBI pour proposer son expertise en matière d’études afin de mettre en place une mesure objective de la situation et de collecter les besoins.

La Fondation de l’Université Savoie-Mont-Blanc s’associe à la démarche en proposant des experts sur les thématiques qui seront identifiées à travers l’observatoire.

Le lab Peak by Thésame, expert de la conception et expérimentation de nouvelles pratiques de relations collaboratives entre client et fournisseurs, collabore à l’observatoire sur le volet des relations clients-fournisseurs.

MONT-BLANC INDUSTRIES

Mont-Blanc Industries est un réseau d’entreprises industrielles, pilier du pôle de compétitivité CIMES sur les deux Savoie. Notre écosystème fédère plus de 500 entreprises industrielles représentant 50 000 emplois dans le domaine de la mécanique de précision intelligente autour de projets collaboratifs, de services et de communautés de pratiques, dans le but de les accompagner dans l’amélioration de la performance et de leur mutation vers l’industrie du futur.

Note méthodologique :

Étude quantitative réalisée auprès des dirigeants des entreprises adhérentes à Mont-Blanc Industries. La totalité de la population a été sollicitée par mail pour répondre à un questionnaire administré sous système CAWI hébergé sur le serveur de la société Infusion. L’enquête a été réalisée de lundi 5 octobre midi au 11 octobre midi. L’échantillon de répondants n’a pas été redressé. Infusion rappelle par ailleurs que les résultats de ce sondage doivent être lus en tenant compte des marges d’incertitude : de 6% pour 141 répondants, à 6,5% pour 130 répondants à certaines questions.


Contacts presse

Mont-Blanc Industries :         Carine Daurat – +33 (0)6 30 06 35 89 –

carine.daurat@montblancindustries.com

Ajuste :                              Fergus Mordacq – + 33 (0)6 62 73 74 14 –

fergus.mordacq@ajuste-communication.fr

Téléchargez le communiqué de presse

Téléchargez le rapport d’étude