Télécharger le communiqué de presse

Public familial et succès des rencontres avec les élus lors des journées portes ouvertes de l’Unité de valorisation énergétique (UVE) de Passy

C’est un public familial qui s’est déplacé aux journées portes ouvertes de l’UVE de Passy organisées par Le SITOM des Vallées du Mont-Blanc et SUEZ vendredi 17 et samedi 18 septembre. Les visiteurs ont ainsi pu découvrir pour la première fois en immersion par l’intermédiaire d’une caméra les entrailles et le fonctionnement en direct de l’UVE, suivre le traitement des différents déchets et aller à la découverte des actions de réduction et des filières de valorisation et de recyclage. Les élus ont également répondu nombreux à l’invitation qui leur a été faite vendredi soir. À leurs côtés les présidents des différents syndicats de traitement d’ordures ménagères de la Haute-Savoie et de l’Ain avaient également fait le déplacement pour découvrir cet équipement qui compte parmi les plus performants de SUEZ.

Un public familial et de nombreux jeunes enfants

Parmi les visiteurs, on a noté la présence importante de jeunes enfants emmenés par leurs parents pour être sensibilisés à la réduction des déchets. Certaines familles sont déjà très concernées par les problématiques environnementales comme ce couple de résidents britanniques et leurs deux enfants. Vivant ensemble depuis 15 ans aux Houches, ils profitent des différentes occasions pour sensibiliser leurs enfants. Leur petite fille, à 7 ans, est déjà bien au courant des consignes de tri et du besoin qu’il y a à réduire les déchets. « Nous avons beaucoup apprécié les ateliers et nous avons trouvé la conférence de Fanny Moritz sur une vie Zéro déchets très intéressante et « informative ». Nous avons pu retenir des solutions, des trucs et astuces », nous disent-ils.

De nombreux enfants étaient scotchés devant la machine à vapeur miniature leur expliquant le principe de la production d’électricité par l’UVE, tandis que d’autres faisaient des éponges en réutilisant de vieilles chaussettes. L’atelier compostage a lui aussi connu un grand succès et suscité de nombreuses questions sur la façon de bien composter auxquelles Elise, maître composteur du SITOM a répondu dans le détail. Des femmes, des hommes et plusieurs toutes jeunes filles se sont également arrêtés à l’atelier zéro déchet ou comment faire ses propres cosmétiques et produits de nettoyage. Tous sont repartis avec des échantillons et des recettes.

La visite en immersion filmée, une première

La grande première cette année pour les visiteurs était la visite en immersion qui leur a permis de découvrir en temps réel l’UVE en fonctionnement. De plus, une visite virtuelle en 3D permettant de se déplacer à sa guise sur le site était présentée en exclusivité ; elle sera prochainement disponible sur le site du SITOM.

Les visiteurs ont posé plusieurs questions sur le fonctionnement de l’UVE. Parmi eux, cet habitant de Passy de 73 ans, lui aussi concerné par les questions environnementales depuis toujours, notamment sur sa commune. « Je m’interroge sur la fermeture annoncée de l’UVE pour 2030 et je comprends mieux ce qui est en jeu en termes de réduction des déchets. Par ailleurs, je m’efforce de mon côté de trier au maximum mais j’ai parfois des incertitudes sur ce que je peux mettre ou non dans la poubelle jaune », nous confiait-il. L’extension du tri prévu en 2023 devra répondre à ce problème fréquemment évoqué. Entre temps, l’entreprise Excoffier qui gère le centre de tri pour le SITOM expliquait les filières de recyclage et le devenir de chaque matière.

Des élus impliqués et curieux

La soirée du vendredi 17 septembre était l’occasion de rencontrer de nombreux élus locaux concernés au premier chef par l’UVE. Xavier Roseren, député de la circonscription avait fait le déplacement ainsi que Jean-Marc Peillex, maire de Saint-Gervais et représentant le Département, Raphaël Castera, maire de Passy, François Barbier, maire des Contamines-Montjoie, plusieurs élus de Chamonix, dont Hervé Villard et Marie-Noëlle Fleury, également membres du bureau du SITOM, Bernard Ollier, qui fut lui-même président du SITOM, ou encore François-Xavier Laffin et d’autres élus des communes. À leurs côtés, Pierre Bruyère, président du SILA, Frédéric Caul-Futy président du SIVOM de la Région de Cluses et Serge Ronzon, président du SIDEFAGE Valserhône.

Xavier Roseren s’est félicité de cette opération de transparence et a remercié le SITOM pour ses nombreuses actions de sensibilisation et notamment la mise en place des composteurs. Dans une adresse aux élus des communes touristiques il a demandé que tous les logements loués disposent d’une information claire sur les consignes de tri tant il est vrai que la population touristique est la plus difficile à toucher sur ce sujet. Enfin il a évoqué l’étude en cours sur l’avenir de l’UVE tout en rappelant que celle-ci répondait en tous points aux normes environnementales et aux exigences de la DREAL. « Continuons de réduire nos déchets. C’est là un sujet qui me tient particulièrement à cœur, à titre personnel », a-t-il déclaré pour conclure.

Christèle Rebet, présidente du SITOM, a eu l’occasion de mettre en avant le rôle du SITOM dans la politique de réduction des déchets à travers les nombreuses actions de formation et de sensibilisation qu’il mène. « Notre action s’inscrit dans le cadre législatif et nous avons lancé une étude sur le schéma territorial de gestion des déchets organiques. Celle-ci donnera aux élus des scénarii d’action pour réduire les déchets dans les années à venir », a-t-elle rappelé. Elle a tenu par ailleurs à remercier l’ensemble des équipes de SUEZ et du SITOM particulièrement mobilisées pour le succès de ces journées portes ouvertes.

 

À propos du SITOM

Le SITOM (Syndicat intercommunal de traitement des ordures ménagères) des vallées du Mont-Blanc est une structure en charge du traitement des ordures ménagères pour les communautés de communes Vallée de Chamonix-Mont-Blanc et Pays du Mont-Blanc, ainsi que pour six communes du Val d’Arly faisant partie de la communauté d’agglomération d’Arlysère. Il gère ainsi la valorisation matière ou énergétique des déchets ménagers (transport et tri des recyclables, revente du verre et suivi de l’unité de valorisation énergétique de Passy). Les communautés de communes assurent la collecte des déchets ménagers et la gestion des déchetteries à l’exception de celle de Passy (SITOM). Le SITOM contribue activement à la politique de réduction des déchets sur le territoire et de sensibilisation des publics à cet enjeu.

Télécharger le communiqué de presse

Contacts presse

SITOM – Fergus Mordacq, Ajuste : 06 62 73 74 14 – fergus.mordacq@ajuste-communication.fr