Jeudi 7 novembre : ateliers – visites

Cette journée était consacrée aux ateliers : 12 ateliers à thématiques différentes. Ajuste a assisté à l’atelier « Repenser les grandes infrastructures au service des territoires », qui résonne avec les missions de concertation et de communication qu’elle mène actuellement. Un atelier piloté de main de maître par un infatigable Dominique Riou, ingénieur transports de l’Institut Paris Région.

Au programme, un exposé plein de passion de Franck Caro, directeur général adjoint à l’aménagement de l’EPA Paris-Saclay, pour partager sa vision à long terme du plateau de Saclay. Un cluster scientifique majeur pour la recherche française qui doit organiser un développement contraint par l’espace en réussissant mixité fonctionnelle, excellence des équipements et attractivité. S’en est suivi un grand tour du plateau de Saclay sur des vélos électriques mis à disposition par la société Zoov. Il s’agissait de mieux comprendre les différents paysages qui le composent entre agriculture et urbanisation, et la coupure que représente de la nationale 118.

L’après-midi était consacré à la présentation des cas : les requalifications de la pénétrante de l’A35 à Strasbourg par Yves Gendron de l’agence ADEUS, des autoroutes A6 et A7 au cœur de Lyon par Sébastien Sperto d’UrbaLyon, les réflexions sur l’avenir de la rocade de Bordeaux par Jean-Christophe Chadanson de l’agence d’urbanisme de Bordeaux Aquitaine et la consultation internationale des routes du futur par Dominique Riou de l’Institut Paris Région et Florence Hanap de l’APUR.

L’enjeu : transformer ces grandes infrastructures en un modèle hybride, alliant des vitesses plus réduites aux transports en commun et modes doux, assurant l’écoulement de déplacements plus nombreux sans augmenter les surfaces de voirie, et autour desquelles la reconquête urbaine serait possible. Quadrature du cercle ?

Ces enjeux peuvent être mis en parallèle avec des réflexions menées dans nos régions du sillon alpin et les évolutions dans les 20 ans à venir. Prenons par exemple la rocade sud de Grenoble et l’A480 où AREA met en œuvre de nombreuses innovations pour une meilleure insertion urbaine et de nouveaux modèles de déplacement, la VRU de Chambéry ou encore plus largement les infrastructures routières de la Haute-Savoie.