Cette édition s’est terminée par un débat politique sur le partage et la coopération entre les différentes institutions. Ce débat a été divisé en 3 séquences : « Ces flux qui nous gouvernent et nous dépassent », « Mobiliser et impliquer les individus au cœur des territoires », au cœur des missions d’Ajuste en termes de concertations publiques, de mise en œuvre de politique participative et de communication vers tous les publics,

La dernière séquence, « Des actions publiques pour renforcer les liens entre les territoires », a permis de sentir toutes les tensions qui existent toujours entre Etat et collectivités locales autour de l’aménagement du territoire et des actions locales et des prérogatives et initiatives de chacun.

Des rencontres, des échanges fructueux et des contacts pour Ajuste

Au final, des rencontres riches et parfaitement organisées grâce à une équipe de l’Institut Paris Région particulièrement mobilisée (et qui a su rebondir alors que des difficultés imprévues empêchaient un certain nombre de déplacements dans Paris) autour de son directeur Fouad Awada… qui fut également le directeur de cabinet de Fergus Mordacq à la Région Île de France quand celle-ci portait la Charte de l’Île de France. Ce projet défini par la collectivité entrait en concurrence avec le Livre blanc de l’Île de France établi par la DATAR de l’Etat qui était à l’époque où celle-ci était encore toute puissante sur l ‘aménagement (nous étions en 1991, ce qui ne nous rajeunit pas !). Un retour aux sources et l’occasion d’échanger avec Fouad Awada des souvenirs et bien sûr des réflexions sur les problématiques actuelles d’aménagement.

Des échanges, Ajuste en a eu de nombreux avec plusieurs responsables d’agence d’urbanisme de Lyon, Saint-Etienne, Bordeaux, Lille ou encore Mulhouse qui connait une logique transfrontalière qui fait écho à celle du Grand Genève avec lequel Fergus Mordacq a souvent collaboré. Autant de cas, de problématiques et de visions qui viennent nourrir l’expérience d’Ajuste pour accompagner les porteurs de projets d’aménagement auprès des citoyens et des différents publics.